fbpx
News

Les Fières Poneys 6 – Les Fendues 0

1451584_10153422543065076_1338492360_n

C’est dans un stade plein d’ambiance que s’est déroulé ce match de la 3ième journée du championnat opposant les Fières Poneys aux Fendues. Une ambiance essentiellement assurée par le kop visiteur venu en nombre ce soir.

Pourtant accessible financièrement, le triste et minable club de supporters des Fières Poneys ne comptait hier qu’un seul membre. Toute personne intéressée peut donc se manifester auprès du club, accès VIP à tout les matches, photos avec vos joueuses préférées, autographes, …. Pour la modeste somme anti-crise de 0 euro.

Venons en aux faits :
Suite à une série de blessures et contretemps, les Fières Poneys optèrent pour un audacieux 3-4-3. On connaissait déjà la violence offensive de cette équipe et leur unique supporter s’en frottait déjà les mains. Loin de la l’idée des Fendues, bien décidées à ce faire respecter. Ce sont d’ailleurs elles qui se créèrent les premières occasions. Sous l’impulsion de l’I-N-T-E-N-A-B-L-E Victoria Rosenberg, toujours gagnante dans ses duels et dont la qualité de passes fait souvent penser à Andrea Pirlo, les Fendues manquent de peu l’ouverture du score. Heureusement que dans ses moments difficiles les FP’s peuvent toujours compter sur leur goléador Colienne Demain qui n’est plus à présenter. La terreur des défenses, hophophop deux zéro après 20 minutes de jeu. 5 minutes plus tard, suite à une belle combinaison dans l’entre jeux, Colienne déborde sur la gauche élimine son adversaire directe et offre un caviar à Stinglhamber qui cette fois ci arrive à la pousser au fond des filets bien placée au deuxième poteau. Une jouissance footballistique ovationnée par le supporter.

En deuxième mi-temps, les Fendues, mal payées, vont entreprendre le tout pour le tout pour inverser la tendance. Les fières Poneys peuvent vraiment remercier leur défense, Eileen, Laura et Sophie (qui doit encore payer sa cotisation d’ailleurs), qui ont vraiment risqués leurs genoux pour riposter aux charges de Lara & co. Ce n’est que sur contre-attaque que les FP’s vont à nouveau se créer des occasions, marquant 2 fois de plus via Mathilde de Fraipont et 1 fois via Colienne Demain. 3 buts seulement pour elle aujourd’hui, une inquiétante perte de régime pour laquelle elle devra s’expliquer auprès de la direction. 6-0 score final, Les FP’s continuent leur série de victoire sans défaite mais sans vraiment briller également. L’absence de leur meneuse Viviane, blessée pour 3 mois, se fait clairement ressentir.

Alix Courtois-Le Clercq
Nous voici arrivés au chapitre de la révélation de cette 3ième journée du championnat, une vraie vedette pour laquelle le tout Bruxelles s’était déplacé. Alix Le Crecq a véritablement éblouie le stade de son art, évitant par ses reflexes venus d’ailleurs et ses parades à la chaîne un score nettement plus lourd pour son équipe. Après avoir raté l’immanquable grâce aux prouesses de la gardienne, l’attaquante mathilde de Fraipoint à déclaré en zone d’interview : » Mais ce gardien est un véritable mur ! ».

Alors que son club est en mode branle bas de combat afin de lui faire signer un nouveau contrat, nulle ne doute qu’elle attira les convoitises de toutes les grandes écuries au mercato d’hiver. Affaire à suivre…